Aisthesis (2015)

Aisthesis (2015) - Chorégraphie Josiane Fortin - Photo Cindy Lopez - Interprètes Myriam Tremblay-Quévillon et Antoine Turmine

L’essai chorégraphique Aisthesis, réalisé dans le cadre du programme de la maîtrise en danse au Département de danse de l’UQAM, correspond au volet pratique du mémoire de création de Josiane Fortin. Dans ce processus, Josiane Fortin a cherché à développer un essai chorégraphique à partir de trois concepts : le chiasme, la sensation et l’imaginaire, des concepts issus de la « théorie fictionnaire de la sensation ». Cette théorie est proposée par le philosophe français Michel Bernard au sein de son ouvrage De la création chorégraphique (2001). Deux interprètes, Myriam Tremblay-Quévillon et Antoine Turmine, ainsi qu’une conseillère artistique, Emmanuelle Bourassa-Beaudoin, ont accompagné la chorégraphe dans le processus de création. Ensemble, ils ont cherché à laisser place à la sensibilité de deux êtres dansants, à laisser émerger une expérience sensible, par le biais d’une écoute des sensations, d’une attention des sens et d’un imaginaire éveillé. Dans Aisthesis, deux solitudes, deux intériorités, se rencontrent dans un échange sensible en partageant un même espace-temps sans aucun regard direct.